Tan, n. masc., feu

An tan bev, le feu vivant
An oaled, l’âtre
An oaled, le foyer

Ludu, des cendres

An tan zo bev, le feu est vivant
Marv eo an tan, le feu est mort

Lazhañ an tan, « tuer le feu », éteindre le feu
Lazhañ ar gouloù, éteindre la lumière
C’hwezhañ an tan, « souffler le feu », allumer le feu

An tan-gwall, l’incendie
Tan ar brezel, le feu de la guerre
Ar c’hloc’h-tan, le tocsin
Tan ar gurun, le feu de la foudre

‘Tal an tan, devant le feu / en face du feu

Forn, four
Gouloù, éclairage
An tour-tan, le phare

Tan dindan ha tan war lein, « du feu par dessous et par dessus, pour parler de la cuisson du flan d’oeuf par exemple, ou pour désigner le feu de l’enfer, tan an ifern

Petra a zo nevez e Breizh ?
Tan ha moged a zo e leizh !

Quoi de neuf en Bretagne ?
Du feu et de la fumée !

Moged, fumée
An tan, le feu
Tan, du feu
Tan zo war an oaled, il y a du feu sur l’âtre

Koad, du bois
Glaou, du charbon (de bois)
Glaou-douar, du charbon (de terre)
Glaouer, charbonnier

Karreg an Tan, la Roche du Feu (e Gouezeg / à Gouézec)

Tantad, feu de la Saint-Jean

Gant Herri an Aod ha Josette Duvivier.

Evit goût hiroc’h / Pour en savoir plus :

E-tal an tan, poème d’Anjela Duval

Dalc’h da vont ! Lien vers le mot suivant : Bara