Dour, n. masc., eau

Dourioù, doureier, des eaux

Dour, de l’eau
Dour zo war an daol, il y a de l’eau sur la table

Dour yen, de l’eau froide
Dour tomm, de l’eau chaude
Dour klouar, de l’eau tiède
Dour net, de l’eau propre
Dour lous, de l’eau sale
Dour dous, de l’eau douce
Dour sall, de l’eau salée
Dour don, de l’eau profonde
Dour du, de l’eau noire

Toponimiezh, mikro-toponimiezh

An Dour Meur, « la grande rivière », affluent du Leff
Dour ar wafle (Gwafle, bas-fond, dépression de terrain, cf. Albert Deshayes)

Prad an dour,
Park an dour,

Traou-an-dour, nom de la ferme d’Anjela Duval, paysanne-poétesse du Vieux-Marché
Tal an dour, moulin à Bourbriac
Tal an dour, nom de l’association d’animation de Peumerit-Quintin
Dour ha Douar
Mein Hent ha Dour

Dour, pluie
Dour bras a ra, il pleut à verse
Un liquide en général
Dour avaloù, jus de pomme / cidre
Dour melen, lambic, eau de vie de cidre

Dourenn, jus / liquide / suc

Ki-dour, loutre
Dourgi, loutre
Douryâr, poule d’eau
Dourvarc’h, hippopotame

Dourañ, irriguer
Dourat, abreuver
Dourat al loened, abreuver les animaux
Douret, irrigué, abreuvé

Gant Herri an Aod ha Josette Duvivier.

Evit goût hiroc’h / Pour en savoir plus :

Dalc’h da vont ! Lien vers le mot suivant : Mor